Paul Collowald : pionnier d’une Europe à unir

Le Bureau Europe Grand Est et la Représentation de la Sarre auprès de l’Union européenne ont eu le grand privilège de recevoir Paul Collowald dans le cadre d’un échange franco-allemand autour de sa biographie écrite par Sabine Menu, enseignante-chercheuse à l’Université de Strasbourg,

Sabine Menu retrace dans ce livre la vie de Paul Collowald, homme des frontières qui a subi l’annexion de l’Alsace et de la Moselle par le régime nazi, pour ensuite s’engager, voire se dépasser pour qu’une fois la guerre gagnée la paix le soit aussi. Sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères français Robert Schuman, alors qu’il est journaliste dans le Strasbourg de l’après 45, changera sa vie personnelle et professionnelle : depuis lors, il a voué sa passion de l’information à la réconciliation franco-allemande et à la cause européenne.

Expliquer, faire comprendre la complexité et les exigences d’une Europe à unir, aussi bien pour les journalistes que le grand public, Paul Collowald l’assumera ensuite en tant que porte-parole des vice-présidents de la Commission Robert Marjolin puis Raymond Barre. Devenu directeur à la direction générale de l’information, il terminera sa carrière au Parlement européen comme directeur général de l’information. Tout au long de sa vie, il a rendu compte de l’ouverture des frontières, la mise en place de la liberté de circulation et de nouvelles solidarités entre les États et les peuples.

La soirée a également réuni les invités de la Sarre, une autre région au cœur de l’Europe meurtrie par la seconde guerre mondiale et les années qui suivirent, avec des responsables politiques et une société civile aujourd’hui animée par l’amitié franco-allemande. Christoph Roth, directeur de la Représentation auprès de l’UE a partagé son regard sur ces premiers pas de l’Europe à unir décrit dans le livre en soulignant l’audace et la perspicacité des pionniers, qui sont allés au-delà des paroles pour poser des actes décisifs.

Paul Collowald a passé un message fort, lucide mais jamais résigné, au public qui, chacun dans ses fonctions professionnelles ou comme simple citoyen, a la responsabilité aujourd’hui d’unir l’Europe : quelle Europe voulons-nous, avec qui ? Pour lui, la solidarité qu’ont mis en place la France et l’Allemagne, et que Christoph  Roth a illustré à partir de projets concrets actuels de coopération entre les ministères de l’économie français et allemand, est encore aujourd’hui un modèle solide pour construire l’avenir de l’Europe.