L’Alsace au premier plan pour la spécialisation intelligente

Les 3 et 4 décembre 2012, la Région Alsace a accueilli le premier « Peer review » européen sur les stratégies de spécialisation intelligente en France. 28 régions européennes étaient au rendez-vous à Strasbourg pour affiner leurs stratégies et pour échanger et recevoir les conseils d’experts européens comme Dominique Foray, mais également pour s’inspirer de la politique alsacienne d’innovation.

Fortement engagée dans l’élaboration de sa stratégie de recherche et d’innovation pour la spécialisation intelligente (S3), l’Alsace a souhaité accueillir et co-organiser le 5ème « Peer review S3 » qui constitue le premier de ce type en France, avec le soutien du Bureau Alsace et de la Plateforme S3, l’organisme d’accompagnement technique de la Commission européenne.

Deux journées d’échange à Strasbourg pour favoriser l’innovation

Lors de la première journée, une série de présentations d’experts européens a permis aux participants venus de toute l’Europe d’approfondir leur compréhension du concept de « spécialisation intelligente ». Dans un second temps, une table ronde a été l’occasion d’aborder l’harmonisation des différentes dimensions de contexte d’une telle stratégie. Les intervenants ont notamment souligné l’impact d’appels à projets compétitifs et d’une attribution de subventions sur la base du critère de l’excellence pour promouvoir la spécialisation d’un territoire. Ce constat a été conforté par deux exemples, le programme national français « Investissements d’avenir » qui a fait ressortir l’excellence alsacienne dans le domaine de la santé et le programme transfrontalier « Offensive Sciences » qui a conforté les synergies en termes de recherche dans le Rhin supérieur.

La seconde journée était consacrée à l’exercice de « peer review ». L’Alsace ainsi que les régions Attique (Grèce), Bratislava (Slovaquie) et Emilie-Romagne (Italie) ont présenté les avancées sur leurs stratégies de spécialisation intelligente et ont bénéficié par la suite du retour et des conseils des collègues d’autres régions présentes, les « peers ». Lors de ce Peer review, l’Alsace a su partager son expérience et son expertise dans le domaine de la recherche et de l’innovation. Les participants au séminaire ont également pu visiter le laboratoire d’excellence Ircad et l’Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg, qui ont suscité un grand intérêt.

Peer review en Alsace, renforcer ses atouts pour sortir de la crise économique

Ce processus d’élaboration des S3 est placé dans un contexte de crise économique. Afin de sortir de la crise, l’Union européenne souhaite promouvoir la mise en place des conditions pour une croissance intelligente, durable et inclusive. L’utilisation du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour la période 2014-2020 sera notamment liée à l’élaboration préalable de ces stratégies. Chaque région est ainsi amenée à concentrer les investissements de son enveloppe FEDER sur ses caractéristiques et avantages propres afin de mettre en valeur les avantages concurrentiels de chaque région. Le regroupement des parties prenantes et des ressources régionales autour d’une vision de l’avenir pourra accroître les synergies entre les différentes politiques régionales, nationales et européennes, et entre les investissements publics et privés. Pour accompagner les régions européennes dans ce processus, la Commission européenne a créé un dispositif de soutien technique, la Plateforme S3, qui organise depuis début 2012 des séminaires d’échange sur ce processus, les « Peer review ».

Pour en savoir plus:

Le Peer review à Strasbourg
Les stratégies de spécialisation intelligente

La Plateforme S3