Les villes et les régions, acteurs « indispensables » dans la transition énergétique de l’UE

Lors d’un débat sur l’Union de l’énergie à la session plénière du Comité des Régions début juillet, le président Markkula a salué la déclaration du Commissaire européen Šefčovič qui a qualifié d’«indispensable» le rôle des régions et des villes dans la transition énergétique de l’UE.

Le projet de stratégie européenne pour une Union de l’énergie fait l’objet d’un projet d’avis en cours d’élaboration au CdR et préparé par Pascal Mangin (PPE/FR), membre du Conseil régional d’Alsace. Lors du débat avec le commissaire Šefčovič, il a tenu à souligner l’importance d’une « reconnaissance du rôle des collectivités territoriales qui sont à la fois productrices et consommatrices d’énergie et qui, au travers de leurs parcs immobiliers, mais aussi grâce aux compétences dont elles disposent, sont des acteurs incontournables. » Il a défini leur implication dans l’initiative comme « une condition sine qua non de la réussite du projet d’Union pour l’énergie, qui pourrait notamment se traduire par une plus grande association au sein des régulateurs nationaux et de l’Agence européenne de coopération des régulateurs de l’énergie. » Le rapporteur a également appelé à « une action forte en faveur des réseaux intelligents » et à une définition commune de la précarité énergétique. Le projet d’avis sera présenté pour adoption lors de la session plénière du CdR d’octobre.

Selon le CdR, la réduction de la dépendance à l’égard des importations d’énergie, le renforcement des services intérieurs et la lutte contre la pauvreté énergétique passent impérativement par la prise en compte de la dimension territoriale de l’Union de l’énergie. Le plan d’investissement de 315 milliards d’euros de l’UE pourrait apporter une contribution significative à la réalisation de cet objectif. A cet égard, le CdR souhaite coopérer plus étroitement avec la Commission pour étudier l’impact du paquet « Union de l’énergie » au niveau local et développer de nouvelles opportunités pour les entreprises, notamment les PME.

Le président du CdR a attiré l’attention sur les projets de l’UE visant à établir le profil énergétique de chaque État membre afin de déterminer les besoins nationaux, mais aussi locaux et régionaux, et d’y subvenir. Cette vue d’ensemble permettra d’améliorer la programmation politique de l’UE mais aidera également les villes et les régions à mieux planifier leurs politiques énergétiques.