Open Days 2012

Open Days 2012 : Les citoyens au coeur de la coopération transfrontalière : échange de bonnes pratiques sur la création et la mise-en-oeuvre d’outils d’informations

 11 Octobre 2012

Représentation du Land Bade-Wurtemberg auprès de l’Union européenne, Rue Belliard 60-62, Bruxelles

Le consortium “Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur, Grande Région et partenaires : Lubuskie – Basse Silésie – Podkarpackie” a organisé le 11 octobre 2012 un débat OPEN DAYS sur le thème « Les citoyens au coeur de la coopération transfrontalière : échange de bonnes pratiques sur la création et la mise-en-oeuvre d’outils d’informations » à la Représentation du Land Bade-Wurtemberg auprès de l’Union européenne.

Pour la troisième année consécutive, l’Alsace, le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat, 5 cantons de la Suisse du Nord-Ouest, la Sarre, la Lorraine, la Wallonie, la Communauté Germanophone de Belgique, Lubuskie, la Basse Silésie et Podkarpackie ont décidé de renouveler leur coopération dans le cadre des Open Days 2012. Le Bureau Alsace, la représentation des collectivités territoriales et organismes consulaires alsaciens, a piloté une nouvelle fois le travail du consortium.

Les OPEN DAYS 2012

Les OPEN DAYS, organisé conjointement par le Comité des Région et la DG REGIO, est la semaine européenne des régions et des villes européennes. L’édition 2012 a fêté les 10 ans d’existence du plus grand événement annuel dans le domaine de la politique régionale et urbaine. Il a rassemblé plus que 6000 acteurs de la politique régionale venant de toute l’Europe en vue de partager les meilleures pratiques et de renforcer la politique régionale. Autour du thème « Europe’s regions and cities: Making a difference » (« Les régions et les villes européennes font la différence »), plus de 100 séminaires et ateliers ont été organisés.

Le Programme du consortium

Charles Buttner, Président du Conseil général du Haut-Rhin et Porte-parole de la Région Métropolitaine du Rhin Supérieur

Après un mot d’accueil de Johannes Jung, Directeur de la Représentation du Land Bade-Wurtemberg auprès de l’Union européenne, Charles Buttner, Président du Conseil Général du Haut-Rhin et Porte-parole de la Région Métropolitaine du Rhin Supérieur, a lancé l’atelier en présentant la Région Métropolitaine Trinationale. La manifestation s’est déclinée en deux tables rondes. La première table ronde était dédiée aux moyens d’intégrer et de sensibiliser les citoyens aux politiques publiques développées au sein des territoires transfrontaliers, la seconde a permis de mettre en exergue les bonnes pratiques lancées au sein des différentes régions.

Marcel Bauer, Maire de Sélestat et Président de l’Eurodistrict Fribourg/ Centre et Sud Alsace a présenté entre autres les « infobest » dans le Rhin Supérieur, qui répondent aux interrogations transfrontalières des citoyens, associations, entreprises et des administrations. En 2011, les « infobest » ont reçu plus que 16 600 questions, dont la moitié concernait des problèmes d’assurance et de sécurité sociale, de fiscalité et de retraites. Lothar Gretsch du Ministère de l’emploi de la Sarre a ajouté que ce travail est poursuivi par les Points EURES-T, qui appartiennent à un réseau de points de contact transfrontaliers facilitant la libre circulation des travailleurs au sein de l’Espace économique européen.

Johanna Kretschmerde la Chancellerie du Land de Rhénanie-Palatinat et Rudolf Godesar de l’Euregio Meuse-Rhin ont

présentés deux méthodes innovantes qui visent d’impliquer les citoyens dans la politique transfrontalière : les « forums citoyens », organisés en préparation du dernier Congrès Tripartite du Rhin Supérieur, ainsi que les « world cafés » de l’Euregio Maas-Rhin qui souhaitent engager les citoyens dans un débat transfrontalier. En parlant de la société civile, un point important a été illustré : dans un contexte transfrontalier il est souvent difficile de s’accorder sur la définition de ce que représente la société civile.

Marcel Bauer, Maire de Sélestat et Président de l’Eurodistrict Fribourg/Centre et Sud Alsace

Sławomir Miklicz, Membre du Directoire de Podkarpackie, Tomasz Mozejko, Président du Conseil Régional de Lubuskie, ainsi que Bartlomiej Ostrowkski, Directeur de Coopération internationale de Basse-Silésie ont présenté le point de vue des régions polonaises. Ils ont soulignés que les régions qui partagent une frontière avec un pays non-membre de l’Union européenne rencontrent des difficultés beaucoup plus importantes que les régions au coeur de l’Europe. Les obstacles les plus fréquemment rencontrés sont les suivants : contrôles aux frontières, migration et sécurité. Dans ces cas particuliers, l’Union européenne doit continuer d’aider ces régions à trouver des solutions pour faciliter la coopération. Cet atelier a également démontré que certaines difficultés propres aux territoires transfrontaliers sont universelles. Par exemple, l’enseignement de la langue du pays voisin dès le plus jeune âge est d’une importance capitale car celle-ci est souvent un obstacle pour la mobilité transfrontalière.

Jürgen Oser, Directeur adjoint au Conseil Région de Fribourg, ainsi que Jacques Sans, Conseiller spécial à la Région Lorraine ont présenté des bonnes pratiques concrètes comme la mise en place de la phase de consultation des citoyens concernant le projet transfrontalier du jardin des deux rives à Strasbourg et Kehl.

Enfin, cette manifestation a tout particulièrement souligné l’importance de la maitrise de la langue du voisin et le rôle de l’internet et des TIC dans la communication avec les citoyens. Les intervenants ont relevé l’importance de communiquer en ligne mais ont aussi rappelé que les rencontres réelles entre citoyens ne pourraient pas être remplacées par les plateformes virtuelles. Les émotions – base de la coopération transfrontalière – ne peuvent pas être échangées en ligne.

 

Vous pouvez télécharger le programme en pdf ici.

Pour plus d’information veuillez contacter le Bureau Alsace :
info@bureau-alsace.eu ou +32 222 104 31  le site des Open Days 2012.